L’association Kruptos vous invite à découvrir son nouveau rendez-vous hebdomadaire : le Fake Friday.

Tous les vendredis, Kruptos mène l’enquête sur une Fake News virale pour démêler le vrai du faux : c’est le Fake Friday !

Sans surprise cette semaine, nous parlerons de coronavirus, puisqu’il est au cœur de nombreuses théories du complot. Selon certaines vidéos qui circulent sur internet, le COVID-19 serait un virus artificiel créé en laboratoire pour provoquer une guerre biologique, et vendre des vaccins. La preuve à l’appui serait un certain brevet EP 1 694 829 B1 publié en 2004 qui protégerait la propriété du COVID-19.

Kruptos a donc enquêté :

1) Le coronavirus est un ensemble de virus qui comprend non seulement le SARS-COV-2 (COVID-19), mais également d’autres souches qui ont déjà provoquées des épidémies par le passé. Or, le fameux brevet concerne le SARS-COV qui a sévi en 2003, et non le SARS-COV-2 (COVID-19).

2) Breveter un virus signifie protéger la séquence du virus pour le laboratoire qui a réussi à l’isoler. Si le détenteur du brevet est considéré comme « inventeur », c’est parce-qu’il a découvert cette séquence, et non pas parce-qu’il a créé le virus.

Pour plus d’informations, voici un article détaillé rédigé par le Debunker des Étoiles, sources à l’appui : https://bit.ly/33Rr6zZ

Une rumeur vous angoisse ou vous rend perplexe ? N’hésitez pas à la partager avec nous, Kruptos se fera un plaisir d’enquêter à l’occasion du prochain Fake Friday !

Kruptos_Fakefriday_fb
Kruptos_Fakefriday_fb
Kruptos_Fakefriday_fb
Kruptos_Fakefriday_fb
Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez les cookies View more
Accept
Decline