#FakeFriday

Non, la France ne dépense pas cinquante fois plus pour la défense 🛡 que pour la santé 💉. C’est ce qu’annonce Les Décodeurs du Monde dans leur article reprenant une infographie de Mustapha Chaoui sur Staph.fr.

Dans ce même article, ils calculent qu’en prenant en considération la dépense de la Sécurité Sociale 💊, dans l’infographie, le rapport change totalement. En effet ces données ne figuraient pas dans l’étude. La France dépenserait ainsi quatre fois plus pour la santé que pour la défense.

Mais peut-on vraiment comparer le budget 💰 de la défense avec celui de la Sécurité sociale ? Cette dernière est financée à plus de la moitié par les cotisations payées par les allocataires, et donc par nous les citoyens 🙋‍♂️🙋‍♀️. Ce qui signifie que ce n’est pas l’État qui paie directement les caisses de la Sécurité Sociale. En fait, la part directe de dépense de l’État dans la Sécurité Sociale ne représenterait que 1,7 % du budget total 💸.

Dire que la France dépense quatre fois plus pour la santé que pour la défense est donc aussi faux que l’affirmation de l’infographie ❌. En réalité, la comparaison de ces deux postes de dépenses ne fait pas réellement sens. En effet la gestion de la santé et de l’armée sont deux univers différents qu’on ne peut caricaturer en « dépenses pour tuer » ⚰️ et « dépenses pour sauver » 🧪.

Une fake news n’est pas nécessairement basée sur des faits erronés. Le plus souvent, c’est l’interprétation de données officielles qui donne lieu à des visions erronées de la réalité. Si la réalité est effroyablement difficile pour le secteur médical à cause des coupes budgétaires. Alors il convient de se concentrer sur la gestion du secteur santé, et non pas tenter des comparaisons acrobatique avec le secteur militaire ⚠️.

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez les cookies View more
Accept
Decline