La science ne se trompe jamais ?

Nous l’avons vu, beaucoup de fake news que nous avons démentis s’appuyaient sur de faux articles scientifiques. Pour cause, une phrase qui commence par « selon une étude » donne du crédit à l’information, même si cette fameuse étude n’a jamais existé ! 🙊 Pour une simple raison : si la science le dit, alors c’est forcément vrai. On appelle cela un argument d’autorité : la fausse information profite de la légitimité d’une institution pour accorder de la valeur à son origine plutôt qu’à son contenu. Et qui possède une plus grande légitimité que la science elle-même ? 🧪🔭

Mais si la science avait toujours raison, pourquoi les scientifiques se contrediraient-ils ? 🤔 Comment Einstein peut-il expliquer le phénomène de gravité différemment que la théorie de Newton ? C’est bien simple : la science peut se tromper ! 🤯

Les découvertes scientifiques ne sont en réalité pas des « vérités ». La vérité absolue n’existe pas en science. 🙅‍♂️ Ce sont des faits que l’on peut observer, vérifier, et reproduire. Avant d’être acceptée par la communauté scientifique, un travail de recherche doit s’appuyer sur une méthodologie très stricte qui ne doit pas laisser place au doute. 🧐 Avant que l’article ne soit publié dans une revue scientifique, il est lu par d’autres chercheurs reconnus dans leur domaine, qui s’assurent qu’il ne contienne aucune erreur. 👨‍🔬👩‍🔬 De cette façon, l’information scientifique est l’information la plus fiable que nous possédons.

Il arrive cependant qu’une théorie scientifique qui s’était vérifiée depuis plusieurs siècles s’avère fausse, ou en partie erronée. Par exemple, quand Newton « découvre » la gravité, il constate qu’il existe une « force gravitationnelle » qui attire les corps célestes. Grâce à cette découverte, on arrive à calculer cette force et prévoir la trajectoire de projectiles avec une très grande précision ! 📐🏹

Pourtant, Einstein, plusieurs siècles plus tard, corrige cette affirmation dans sa célèbre théorie de la relativité générale. Imaginons une nappe que l’on tire par ses quatre coins. Si on pose une sphère au centre, le tissu s’affaisse, créant une pente. Si l’on ajoute des petites billes, peu importe à quel endroit de la nappe, elles seront attirées par la sphère plus grande. Ainsi, la gravité ne serait pas le fait d’une « force gravitationnelle », mais d’une courbure de l’espace-temps ! La science peut donc se tromper, mais elle peut aussi et surtout se corriger. 👌

« La science n’est pas vraie. Elle est vérifiable. La science n’est pas parfaite. Elle est perfectible. La science n’est pas définitive. Elle est en constante construction. » – Jean Baudet

Sources :
La gravitation newtonienne face au principe de relativité, Loic Villain, Futura-sciences :
https://frama.link/N9oVY0AA
L’erreur en science, graine de découvertes, Olivier Dessibourg, Le Temps :
https://frama.link/W3LWa1H4

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez les cookies View more
Accept
Decline