Tous les joueurs occasionnels et assidus de jeux vidéos ont déjà entendu cette affirmation : les jeux vidéos sont addictifs et rendent violent. Mais d’où vient cette accusation, et est-elle fondée ? Tout commence avec le massacre de Littleton le 20 avril 1999, dans une école aux Etats-Unis. Si le débat a tout d’abord porté sur la légalisation des armes, les accusations contre la NRA (le puissant lobby des armes américaines) se sont vite épuisées, pour se centrer sur la présence d’un jeu vidéo particulièrement violent dans la chambre du meurtrier : Doom.
 
Divers psychologues sont alors pris à parti par les journalistes pour répondre à cette question : le jeu est-il responsable de l’incroyable violence dont a fait preuve le jeune Eric Harris ? Pour eux, la réponse est oui. Problème : les arguments scientifiques qu’ils mobilisent sont issues de recherches sur la télévision, et non pas sur les jeux vidéos. Or, les études menées récemment ont prouvé qu’il existait une grande différence de l’impact psychologique de ces deux médias !
“Disons-le clairement, nous n’avons pas connaissance de dépendance ou d’addiction aux jeux vidéos parmi les enfants, mais certains abus, certaines pratiques frénétiques témoignent d’un malaise et souvent d’un dysfonctionnement au sein du cercle familial” (Valleur & Matysiak, 2004) Selon plusieurs études (vous trouverez les liens à la fin de l’article), le jeu pathologique, c’est-à-dire les phénomènes d’addiction et de violence, sont l’expression d’une souffrance individuelle ou familiale. Le jeu vidéo n’est donc qu’un symptôme d’un mal déjà existant. Accuser les jeux vidéos de rendre addict ou violent revient donc à accuser le meuble d’avoir cogné notre petit orteil !
 
Sources :
– “A prospective study of he motivational and health dynamics of Internet Gaming Disorder”, Neta Weinstein, Andrew K. Przybylski, Kou Murayama : https://frama.link/2S8Wntb6
– “The neural basis of video gaming”, S. Kühn, A. Romanoxski et C. Schiling : https://frama.link/ha3kMzXf
– « La médiatisation des problématiques de la violence et de l’addiction aux jeux vidéo », Olivier Mauco : https://frama.link/ebLJZoo6
– « Quelques observations à propos de la régularisation des jeux vidéos », Yann Leroux : https://frama.link/FahKwWzf

 

 

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En utilisant notre site, vous acceptez les cookies View more
Accept
Decline